• MS

Article de presse VS publireportage : quel format pour communiquer dans les médias ?

Dernière mise à jour : janv. 18



Article ou publireportage ? Si le format, les tournures de phrases et le ton utilisés peuvent se ressembler, dans chacun, leur objectif est radicalement opposé. Quand l'un retranscrit objectivement des faits, l'autre cherche à influencer son lecteur. Nous allons comprendre ensemble pourquoi il est si important de distinguer ces deux supports qui sont très souvent utilisés pour et par les entreprises.


Si vous interrogez un journaliste, celui-ci vous assurera que publireportage et article de presse s'opposent.

Qu'entend-on par "publireportage" ? Pour résumer, il s'agit d'une forme de publicité ou en tout cas d'une promotion commerciale. Une entreprise peut effectivement payer pour avoir un texte vantant ses services ou produits. Ainsi, l'entrepreneur a le droit de regard sur ce qui est écrit au sujet de son activité. Il peut choisir ce qu'il souhaite mettre en valeur et ce qu'il souhaite passer sous silence dans sa communication.


Le publireportage ne doit pas être écrit par un journaliste titulaire au sein d'une rédaction. En effet, cela ne serait pas conforme d'un point de vue déontologique. L'écriture peut alors être confiée à des pigistes (c'est-à-dire payés à l'article), à des communicants ou à des rédacteurs professionnels au sein d'une agence de communication. L'objectif d'un "publi" est très clair: convaincre ou persuader et le contenu se veut alors très orienté. Par ailleurs, le média dans lequel est publié ce type de contenu, se doit d'ajouter très distinctement la mention "Publireportage" afin de que le lecteur soit conscient qu'il s'agit bien d'une promotion commerciale.



L'article de presse (ou "papier") quant à lui, est également publié dans un journal, un magazine ou encore un site Internet. Il rapporte de la manière la plus objective possible, des faits, un événement ou un point de vue. Un papier ne peut être relu par une personne extérieure à la rédaction. Seules les citations peuvent éventuellement être validées avant la publication.


Le journaliste qui rédige l'article, a le droit d'aborder le sujet sous l'angle qu'il juge pertinent. C'est pourquoi il peut (et même il doit) aborder les points que son interlocuteur ne souhaite pas aborder. Le chef d'entreprise n'est alors pas "maître" du contenu de l'article et ne peut en aucun cas demander une relecture avant sa parution. Si le papier comporte une erreur, il est possible de faire paraître un droit de réponse ou un erratum.


Si sur point de vue du fond, publireportage et article de presse sont diamétralement opposés, sur la forme, tous deux ont de nombreuses ressemblances : un titre court, d'un chapô introductif mais aussi d'un ton informatif. Ces deux outils de communication peuvent être très efficaces pour gagner en visibilité.


Vous rencontrez des difficultés dans vos relations presse, n'hésitez pas à prendre contact avec moi.

Que vous ayez besoin d’un communiqué de presse, d'un dossier de presse ou d'un publireportage, je mettrai mon expérience à votre service, depuis la réflexion jusqu’aux dernières corrections.

17 vues0 commentaire